VOYANCE

Tableau La consultation

Voyance ou état du moment présent ?

Consulter le Tarot de Marseille : entre voyance et connaissance de soi,

entre divination et prise de conscience. 

Le Tarot de Marseille est devenu au fil du temps une mancie (élément qui signifie divination) connue et reconnue. Les choses vont-elles se passer comme cela est prédit ou pas ? Que la consultation soit divinatoire ou psychologique, quelle importance me direz-vous de toute façon ce qui m’intéresse, c’est d’obtenir une réponse à ma question.   

 

Cela veut dire quoi ? Consultation voyance vs Consultation psycho-voyance.

Consultation voyance.

S’adresser à un(e) voyant(e), peut importe le support utilisé : tarot, oracle, pendule, boule de cristal, marc de café ou tout autre « mancie », est une démarche considérée comme un art divinatoire « permettant » de connaître un fait ou un ensemble de situations de son avenir. Le consultant attend à juste titre une prédiction figée, et le praticien sera là pour annoncer cette voyance sans explications du pourquoi et du comment.

Quoi qu’il fasse, cela se produira. Donc aléa jacta est… il n’y a plus rien à faire. = Attente passive face à une réponse car pas convaincu du potentiel d’être l’auteur de son destin. 

 

Pour ma part : si on dit à une personne qu’elle fera une rencontre, sans lui donner d’autres informations, uniquement en mode divinatoire, elle rencontrera peut être quelqu’un si sa croyance en la prédiction est assez puissante pour que cela se réalise.

Que risque-t-il de se passer si la personne n’a pas une confiance suffisante en elle ou si elle doute de la fiabilité de la réponse du voyant ? Il y a des chances pour qu’il ne se passe rien. Elle dira alors que le voyant était mal éclairé. Ainsi, le fait de pratiquer la divination avec le Tarot de Marseille sans autre explication sur les tenants et les aboutissants enferme la personne dans une pseudo-logique d’attente sans prise de conscience ni connaissance de soi (et ne lui permet pas de se demander pourquoi et comment sortir de sa situation). Ce type de pratique amène une prise de pouvoir par le « voyant ». Et souvent, une dépendance pour le consultant pour commander une nouvelle consultation voyance à un autre « voyant » type Mme Irma.

  

Pour cette raison les professionnels à orientation humaniste refusent de pratiquer la divination stricto sensu.

Consultation psycho-voyance.

Avec cette approche, le Tarot de Marseille permet de « voir » les situations passées et présentes du consultant et de « percevoir » un futur. Indéniablement le Tarot de Marseille se rapproche assez bien au Yi-King, il amènera le consultant vers les transformations nécessaires pour évoluer favorablement dans une situation donnée. Développer  le principe de réflexion dans le moment présent et surtout, de chercher à comprendre comment la personne en est arrivée là, d’où l’intérêt de savoir lire le passé. Beaucoup font souvent l’impasse de cette phase qui est pourtant la plus importante.

 

Pour ma part : Le Tarot de Marseille est un outil précieux pour faciliter le changement et construire son avenir. Une consultation profonde et son interprétation permet d'analyser les questions avec discernement. En contrepartie, le consultant possédera des clefs afin de réfléchir sur pourquoi et comment changer et améliorer la situation. Ce véritable coup de projecteur va pouvoir agir et lui donner du sens dans ses actions. 

 

Le tarologue ne peut exclure/soustraire le consultant de son contexte socio-culturel-affectif… ; là on ne joue plus aux devinettes, on entre dans une dynamique d’échanges interactifs où une relation de confiance et de confidence s’instaure. Le consultant évaluera son cheminement pour un travail d’évolution personnel sur ses projections d’un A-venir des « futurs possibles »  et non plus dans une consultation de voyance de « l’avenir » à proprement parlé. Dans ce cadre de bienveillance la consultation du Tarot de Marseille ouvre la porte du développement personnel grâce à une meilleure connaissance de soi. Sous cet angle le consultant dispose de son libre-arbitre.

 

Lors d’une consultation avec un Tarologue humaniste qui emploie cette approche, le consultant va vite comprendre que le tarot ne donne jamais de réponse totalement franche: c’est oui parce que, oui mais, oui si… si tu… alors….  = Réflexion active avec la conviction de pouvoir agir et construire son futur. 

  

C.G Jung  disait à son sujet : « Il est assez étrange de constater que lors d’un tirage on choisit une lame du Tarot qui soit  induit par quelque chose d’intérieur ayant besoin de s’exprimer ou de se manifester visiblement au moment respectif ».

CG Jung s’exprimait au sujet du terme (qui lui appartient) : La Synchronicité. 

Pour résumé : le côté « magique » et « voyance » du Tarot de Marseille.

Le praticien (quelque soient ses compétences : « voyant/psy » ou l’inverse) devrait toujours être amené à composer avec ces 2 approches pluridisciplinaires. Ces 2 démarches doivent cohabiter pour produire des interprétations attrayantes et qui donnent envie de voir l’avenir sous des aspects meilleurs. Sans oublier que l’authentique praticien a très souvent développé son côté "intuition" et un certain "don de divination". Il pratiquera de bien belle façon à condition de bien être conscient de tout son potentiel et de l’exploiter à bon escient. D’où l’importance de bien expliquer ce que l’on fait et comment on procède avec le tarot. Le tarologue n’est ni voyant ni voyeur, il voit différemment.

 

Mais le plus important sera en fin de compte, que le consultant ait une réponse exploitable qui lui permettra de prendre conscience de sa situation et de ce qu’il peut en attendre. Lui permettre d’évoluer et d’être mieux dans sa vie. Tout l'art de l'interprétation va donc consister à pointer un avenir positif pour le consultant tout en proposant une transformation pour y accéder. 


Et puis être en mesure de construire quelque chose de son avenir c’est déjà un peu le connaître.

Rencontrer la tarologie dite humaniste va pouvoir associer les deux, tout en laissant une liberté d’action au consultant.